De pigeons à licorne française : que s’est-il passé en dix ans dans le monde de la start-up tricolore ?

EntrepriseDe pigeons à licorne française : que s’est-il passé en dix ans dans...

Date:

Le mot licorne pour désigner les entreprises valorisées à plus d’un milliard de dollars et non cotées en bourse est apparu en 2013. Il faut dire que la French Tech a toujours eu un œil rivé vers ce qui se passe au cœur de la Silicon Valley. Nos amis les Ricains ont toujours une bonne longueur d’avance pour ce qui concerne la technologie et l’innovation.

Bien que la qualité française soit aussi très prisée dans des domaines de pointes, les licornes se font rare en 2012. Les start-up en devenir qui ont flairé le coup comprennent qu’elles doivent être dans le coup pour pouvoir elles aussi faire honneur à la France et continuer leur aventure par les levées de fonds.

Blablacar est certes la première licorne française ayant été le seuil de la valorisation en 2015. Seulement jusqu’à la crise du Covid, les licornes se comptait sur moins des doigts d’une main.

Les pigeons ont soif de levées de fonds et réussissent leurs paris

Les pigeons d’hier qui sont de grandes multinationales et pour certains des licornes se sont sentis délaissés dans leur projet d’avenir. Ayant mis la puce à l’oreille au gouvernement français à plusieurs reprises, ce dernier ne s’empresse pas de les écouter. Pourtant l’année 2012 va être déterminante pour que le projet de la French Tech puisse aboutir à une coalition forte sur la scène économique internationale

La création de la BPI France comme organe de régulation

La BPI France est créé en 2012. C’est elle qui observe dans le milieu des start-ups où il fait bon investir et débloque des levées de fonds. Elle est aussi un organisme qui permet aux investisseurs étrangers de communiquer pour connaître les futures pépites de demain. En débloquant des fonds et faisant son rôle d’incubateur, elle fait le relais auprès du ministère de l’économie pour analyser l’écosystème économique propice à l’éclosion de futures licornes françaises.

C’est un organe essentiel qui permet à l’État d’y voir plus claire et de soutenir les projets les plus méritoires sur un marché donné. La Bpifrance en tant que banque publique d’investissement française est aussi l’institution qui permet de donner de l’impulsion aux pigeons pour les rendre plus dynamiques sur la scène internationale. Si certaines start-up deviennent licorne, d’autres sont multinationales ou cotées en bourse par la suite.

L’implication de l’État français pour atteindre les 25 licornes en 2025

Cet objectif qui est arrivé plus tôt que prévu est le combat primaire des start-up dites pigeons en 2012 qui ont lancé le mouvement. Grâce à des taux bas pratiqué par les banques centrales, la manne financière est favorable depuis 2019 pour voir un écosystème de licornes françaises éclore. Le pari est réussi car l’année 2022 est celle qui va permettre d’atteindre une valorisation de plus d’un milliard pour presque 20 start-up française.

Cet engouement de l’État est d’ailleurs nécessaire pour que les investisseurs étrangers soit aussi attiré par l’Hexagone au lieu de la City de Londres. Le Brexit est aussi une cause qui fait les bonnes affaires de la nation tricolore.

Les pigeons à licorne française : des start-up françaises visionnaires 10 ans auparavant

Le mouvement des pigeons avait bien flairé la situation pour deux raisons essentielles :

  • Dans le cadre de l’innovation technique, il se sentait délaissé par l’État et remarquait le retard de la France par l’absence de licorne aux ramifications internationales. Le drainage de cerveau ainsi que l’avance des autres puissances économiques était déjà très prononcée.
  • L’impossibilité de se développer efficacement sur le marché européen puis dans le monde par manque d’investissement étranger
  • L’absence de collégialité et de structuration qui aujourd’hui se manifestent par le mouvement de la French Tech.

La licorne française, ce n’est désormais plus une histoire de moineau

Bien que la crise financière et la guerre en Ukraine marque des tournants dans l’économie mondiale. La France a connu un excellent développement en atteignant un nombre souhaitable de licorne. Elles restent certes inférieures aux empires US et chinois. En revanche, on constate avec mérite qu’elles sont tout de même dominantes dans leur secteur d’activité.

L’investissement de l’État français et la prise de conscience généré par le mouvement des pigeons sont donc des causes ayant permis de consolider le positionnement tricolore dans l’économie d’aujourd’hui. Le collège de licorne française devient la voix pensante que l’innovation française fonctionne dans le monde. Mais aussi qu’elle peut aussi pénétrer les marchés des pionniers de l’économie mondiale.

Autres articles :

spot_img
spot_img

A lire aussi

5 conseils pour bien choisir votre agence de traduction

Lorsque vous diffusez un document traduit, c’est l’image de votre société ou organisme que vous véhiculez. Restituer l’essence de...

Liste des outils à avoir pour une bonne gestion de réseaux sociaux en 2022

Dans le monde actuel, les réseaux sociaux sont devenus incontournables pour assurer une bonne communication sur internet. Que...

Quels sont les critères de choix d’un local d’entreprise ?

Trouver le local idéal pour une société n’est pas chose facile, car le succès des activités en dépend....

Grande entreprise, les étapes pour un séminaire réussi

De la TPE à la GE, il est nécessaire de dire merci à ses collaborateurs. Pour cela, laissez-vous...