Licorne française 100% bricolo et jardinier : Mano Mano

EntrepriseLicorne française 100% bricolo et jardinier : Mano Mano

Date:

Qui aurait cru qu’une licorne française aurait trouvé écho au cœur de la pelle et la pioche. Pourtant, le site e-commerce Mano Mano fait partie des grands groupes de la French Touch depuis l’année 2020.

Une stratégie économique bien ficelé qui lui permet d’intégrer le podium des 10 premières licornes françaises.

Mano Mano : 100% bricolo et jardinier

Le cap du milliard d’euros de levée de fonds acquis durant l’année 2020. Il faut dire que les bricoleurs du dimanche et le jardinage, ce n’est pas ce qui manque. C’est devenu l’une des activités préférées des Français avec les confinements successifs.

Une licorne française aux 7 millions de clients réguliers

L’ancien monechelle.fr devenu Mano Mano avec son expansion sur le marché européen surprend tout le monde. Nous devons le dire, le petit monde de la licorne française est abasourdi. Comment un e-commerce peut réaliser de tel prouesse ? Telle est la question. Nous vous répondons aller voir Jeff Bezos et demandait comment d’une librairie en ligne, il est devenu le leadeur du commerce électronique dans le monde. Les choix stratégiques de Mano Mano sont tout aussi bien orientés à leurs échelles.

Si vous pensez que le jardinage et la bricole, c’est pour les ploucs. Vous n’avez rien compris. Cependant, Mano Mano, l’a bien saisi. Le jardinage en tant que hobby et le bricolage pour économiser sur le prix de la main d’œuvre sont certainement parmi les activités les plus plébiscités par les Français. Les débuts de Mano Mano qui consistait à mettre en relation des particuliers pour des services s’est peu à peu penché sur la vente de matériel aux pro et particuliers.

Le cheminement de cette licorne française est important à saisir. Car le nombre de clients est un critère objectif pour mériter des levées de fonds conséquentes de la part d’investisseurs privés.

Autres articles

Recrutement de collaborateurs et visiteurs virtuels en hausse constante

Si en 2013, les levées de fonds de ce que deviendrait Mano Mano se chiffre entre 150 000 et 300 000 euros. Ce sont bien les progrès conséquents de la start-up qui nécessitent de l’injection de fonds conséquente en 2021. La somme affolante des 335 millions d’euros lui permettent de franchir le cap de la licorne française.

Un site multilingue qui s’adresse à une clientèle européenne est là pour montrer l’ampleur de l’expansion du marché. Le nom de l’entreprise qui a évolué sur un hispanisme montre d’ailleurs cette originalité et le besoin d’être saisi par tous. La Mano Mano fait directement référence à la main verte, la bricolette ou le besoin de s’occuper. Une appellation qui ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd.

D’ailleurs, l’investissement tiré de fonds privés est concomitant aux chiffres d’affaires en constante augmentation. Une start-up qui progresse de mois en mois avec 50 millions de visiteurs est dans l’obligation de recevoir des fonds. Cette poussée numéraire n’échappe pas au gouvernement français qui appuie désormais les licornes françaises ou les start-up de la French Touch.

Ceci dans un souci de rayonnement internationale. Le fait de s’agrandir, d’ouvrir de nouveaux services, d’investir en masse pour grossir se fait par la levée de fonds impressionnant. C’est donc cette stratégie qui aboutit aujourd’hui au titre de licorne française pour Mano Mano.

Une conversion numérique audacieuse face aux géants du marché français

Le dernier investissement injecté par l’américain Dragoneer valorise le groupe à 2,6 milliards de dollars. Tout comme Doctolib, c’est le confinement qui marque la plus spectaculaire montée en flèche de ce site e-commerce. La façon de consommer s’est développé sur le Net de façon exponentielle. Et malgré, la reprise de la vie à la normale, le digital pour Mano Mano n’a fait que se traduire par une progression économique.

Qui aurait cru que le site e-commerce pourrait ostensiblement concurrencer Leroy Merlin, Bricoman ou Jardiland. Le pari est fait puisque les ventes e-commerce profitent à ce jour le plus à Mano Mano qui s’est exclusivement lancé via le web. Une tendance qui ne s’inverse pas et qui montre que la confiance du consommateur est acquise. En effet, cette licorne française a compris que la truelle n’avait pas besoin d’être touchée pour être vendue illico presto.

Une politique des prix bien pensée, la possibilité pour les particuliers de vendre entre eux et un catalogue toujours en expansion démontre le dynamisme de l’aire du numérique. Mano Mano, c’est donc la licorne française qui démontre que n’importe quel domaine d’activité peut acquérir le titre de cheval ailé. D’ailleurs les 25 licornes françaises prouvent qu’il n’y a pas un secteur prédéfini pour être qualifié de la sorte.

spot_img
spot_img

A lire aussi

5 conseils pour bien choisir votre agence de traduction

Lorsque vous diffusez un document traduit, c’est l’image de votre société ou organisme que vous véhiculez. Restituer l’essence de...

Liste des outils à avoir pour une bonne gestion de réseaux sociaux en 2022

Dans le monde actuel, les réseaux sociaux sont devenus incontournables pour assurer une bonne communication sur internet. Que...

Quels sont les critères de choix d’un local d’entreprise ?

Trouver le local idéal pour une société n’est pas chose facile, car le succès des activités en dépend....

Grande entreprise, les étapes pour un séminaire réussi

De la TPE à la GE, il est nécessaire de dire merci à ses collaborateurs. Pour cela, laissez-vous...