Gestion de trésorerie : actif, passif, bilans et bénéfices expliqués

FinanceGestion de trésorerie : actif, passif, bilans et bénéfices expliqués

Date:

Comprendre la trésorerie active et passive, les bilans et les bénéfices

trésorerie active
trésorerie active

La gestion de la trésorerie ainsi que la distinction entre actif et passif sont des éléments fondamentaux en comptabilité.

Établir un bilan requiert des connaissances précises pour différencier ces concepts.

Cet article a pour objectif d’expliquer ce qu’est la trésorerie active et passive, le bilan actif et passif, comment déterminer si une entreprise est en situation active ou passive, où se situe la trésorerie dans un bilan et pourquoi les bénéfices apparaissent au passif.

Ce que vous devez retenir :

  • La trésorerie passive regroupe les dettes à court terme, comme les découverts bancaires et les emprunts remboursables sous un an.
  • La trésorerie active inclut les actifs liquides, comme les soldes bancaires positifs et les valeurs mobilières rapidement convertibles.
  • Le bilan se divise en actif (ressources possédées) et passif (sources de financement), avec la trésorerie active à l’actif et la trésorerie passive au passif.
  • Le bénéfice apparaît au passif car il représente une source de financement propre, augmentant les fonds propres de l’entreprise.

Lire logiciel comptable

Qu’est-ce que la trésorerie passive ?

La trésorerie passive correspond aux dettes à court terme d’une entreprise, c’est-à-dire les montants qu’elle doit payer dans un avenir proche. Cela inclut notamment les découverts bancaires, les emprunts à court terme, et les fournisseurs non encore réglés.

Exemples pratiques de trésorerie passive

L’expert-comptable peut identifier parmi les éléments de la trésorerie passive :

  • Les découverts bancaires
  • Les emprunts remboursables sous un an
  • Les factures fournisseurs impayées
  • Les dettes fiscales et sociales à court terme
On vous propose de lire :   Notre classement des meilleures néo-banques en 2022

Comparaison entre trésorerie passive et autres types de passifs

La trésorerie passive se distingue des autres passifs car elle regroupe exclusivement les dettes à très court terme. Autres types de passifs incluent les provisions pour risques et charges ou les dettes financières à long terme qui figurent également dans le bilan mais à des horizons plus éloignés.

Qu’est-ce que la trésorerie active ?

La trésorerie active, quant à elle, rassemble tous les actifs liquides ou quasi-liquides de l’entreprise. Cette composante inclut souvent l’argent disponible dans les comptes bancaires, les valeurs mobilières de placement rapidement convertibles en liquidités ainsi que les créances clients à court terme.

Exemples pratiques de trésorerie active

Les exemples de trésorerie active comprennent :

  • Les soldes positifs dans les comptes bancaires
  • Les valeurs mobilières de placement (VMP) comme les actions ou obligations facilement revendables
  • Les créances clients en cours de recouvrement

Impact de la trésorerie active sur la santé financière

Une trésorerie active positive indique souvent une bonne santé financière, permettant à l’entreprise d’honorer ses engagements à court terme sans avoir besoin de recourir à des financements externes coûteux.

Qu’est-ce que le bilan actif et passif ?

Le bilan est un document comptable indispensable offrant une photographie de la situation financière d’une entreprise à un instant donné. Il se divise en deux parties principales : l’actif et le passif.

Présentation du bilan actif

L’actif du bilan regroupe tout ce que possède l’entreprise. On y retrouve les immobilisations (terrains, bâtiments, équipements), les stocks, les créances et la trésorerie active. Ces éléments permettent de comprendre comment l’entreprise utilise ses ressources.

Présentation du bilan passif

Le passif, quant à lui, détaille les sources de financement de ces actifs. Il couvre le capital social, les réserves, les emprunts et la trésorerie passive. En d’autres termes, il montre d’où proviennent les ressources utilisées par l’entreprise pour acquérir son actif.

Illustration avec un exemple pratique

Un bilan simplifié pourrait se présenter ainsi :

  • Actif : Immobilisations (100 000€), Stocks (30 000€), Créances clients (20 000€), Trésorerie active (10 000€)
  • Passif : Capital social (120 000€), Emprunts (20 000€), Fournisseurs (10 000€), Trésorerie passive (10 000€)

Comment savoir si l’on est actif ou passif ?

La position d’un individu ou d’une entreprise en tant qu’actif ou passif dépend largement de leur contribution au patrimoine et à leurs responsabilités financières.

On vous propose de lire :   Découvrez les défis et les caractéristiques des traductions financières

Détermination du statut actif

Un élément ou entité est considéré comme actif s’il apporte des ressources ou génère des revenus pour l’entreprise. Cela pourrait être les immobilisations, les investissements en placement ou même le personnel productif.

Détermination du statut passif

Inversement, un élément ou personne est considéré comme passif s’il représente des obligations, des dettes ou des engagements financiers à respecter, tels que les fournisseurs, les prêts ou les collaborateurs secondaires.

Où se trouve la trésorerie dans un bilan ?

La trésorerie apparaît à plusieurs endroits dans un bilan comptable selon sa nature (active ou passive).

Position de la trésorerie active dans le bilan

La trésorerie active figure généralement en bas de l’actif circulant. Elle comprend les liquidités immédiatement disponibles ainsi que les placements de trésorerie.

Position de la trésorerie passive dans le bilan

La trésorerie passive se situe dans le passif courant. On y répertorie les dettes à court terme comme les lignes de crédit bancaires et les prêts exigibles d’ici un an.

Exemple de représentation dans un bilan

Supposons que nous ayons un bilan d’entreprise :

  • Actif : Immobilisations (50 000€), Stocks (20 000€), Créances clients (15 000€), Trésorerie active (5 000€)
  • Passif : Capital social (40 000€), Emprunts (30 000€), Fournisseurs (15 000€), Trésorerie passive (5 000€)

Pourquoi le bénéfice est-il au passif ?

Il peut sembler paradoxal de voir le bénéfice au passif du bilan. Pourtant, cela s’explique par des principes comptables bien définis.

Le rôle du bénéfice dans la structure du passif

Le bénéfice net représente un excédent généré par l’activité de l’entreprise. Plutôt que d’être considéré comme un simple gain supplémentaire, il augmente les fonds propres (capital, réserves, etc.) de l’entreprise alimentant le patrimoine. À ce titre, il est inscrit au passif car il représente une source de financement propre.

Exemple de traitement du bénéfice

Si une société réalise un bénéfice de 10 000€, ce montant viendra augmenter les capitaux propres au passif. On pourrait alors avoir le bilan suivant :

  • Actif : Immobilisations (70 000€), Stocks (25 000€), Créances clients (20 000€), Trésorerie active (15 000€)
  • Passif : Capital social (50 000€), Emprunts (40 000€), Bénéfice annuel (10 000€), Fournisseurs (15 000€)

Importance du bénéfice au passif pour la gestion financière

Une entreprise solide dégage régulièrement des bénéfices enregistrés au passif, renforçant ainsi sa capacité d’autofinancement. Cela lui permet également d’envisager sereinement des investissements futurs sans recourir excessivement à l’emprunt.

spot_img
spot_img

A lire aussi

Zoom sur la Banque de Chine : services, évolution et stratégies

La Banque de Chine est l'une des quatre plus grandes banques du pays et joue un rôle clé...

Le Mitsubishi UFJ Financial Group : un géant japonais de la finance

Le Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFJ), dont le siège social est situé à Tokyo, constitue l'une des principales...

Zoom sur Morgan Stanley : services financiers, innovations et impacts

Dans le paysage financier mondial, Morgan Stanley est une banque américaine majeure qui Ce que vous devez retenir sur...

Wells Fargo & Co : panorama des services et produits financiers offerts par la banque

Ce que vous devez retenir : Wells Fargo propose une large gamme de services financiers incluant les services...
error: Content is protected !!