Vestiaire collective :  la licorne française du prêt à porter de luxe de seconde main

DivertissementVestiaire collective :  la licorne française du prêt à porter de luxe de...

Date:

Le e-commerce a de beaux jours devant lui et les idées ne manquent pas à l’appel. Les licornes françaises qui ont pu tirer les avantages de l’expérience digital sont nombreuses. Le cas d’école Vestiaire Collective qui à cet instant atteint les 2 milliards de dollars de valorisation n’est plus une exception à la règle.

L’ingéniosité des créateurs calqués sur l’un des modèles d’exportation les plus brillants n’est pas une surprise. L’industrie du luxe à la française reste un moteur économique fort pour la France à l’international. Cependant, le marché de la seconde main, personne n’y avait pensé auparavant au cœur d’un Market place.

L’investissement capital risque est donc prêt à relever le défi sur la vente de produits vestimentaires de luxe qui trouve toujours preneur.

Voyons ce que l’aventure Vestiaire collective apporte au club privilégié des 25 licornes françaises.

La seconde main : le moyen d’être VIP à la sauce caviar pour moins cher

Avoir la classe ou paraître riche, voici un marqueur social important au cœur des sociétés des sociétés industrialisés. Alors pourquoi payer le prix fort quand on peut acheter un produit similaire en bénéficiant d’une ristourne intéressante. Si certains changent de bague en or comme on change de chemise, d’autres fournissent des efforts considérables pour s’offrir ne serait-ce qu’un objet de luxe. Bien entendu, les raisons diffèrent :

  • Cadeau de mariage
  • Occasion en or
  • Être au standard du public visé dans le monde des affaires.

Cet état de fait, notre licorne française l’a flairé depuis 2009. D’ailleurs depuis cette date, elle enchaîne les levées de fonds pour développer ce système à l’échelle monde. Néanmoins être rentable prend du temps. L’ambition de développement de Vestiaire Collective est immense. Espérons que l’année 2022 soit l’année de la réussite financière.

Une licorne française conçue comme la version luxe de Vinted

Il n’y a qu’une année d’intervalle entre la création des deux groupes. Créé en Lituanie en 2008, Vinted comme modèle d’entreprise sur le net au style vigoureux serait peut-être l’idée préliminaire pour créer Vestiaire Collective. La clientèle n’est pas la même. Cependant, la monétisation du projet de la licorne française semble être comparable hormis l’échange d’articles qui est banni du système.

L’économie circulaire dont s’inspire Vestiaire Collective est donc un business-plan d’avenir. Car la seconde main ne signifie en rien vétusté. Les chartes de qualité que mettent en place les acteurs de ce business sont réelles. Ainsi, ce nouveau modèle exclusivement développé sur Internet ne peut atteindre qu’un trafic ultra ciblé et explosif. Car au cœur de cette machine économique, ce sont bel et bien les marques les plus influentes du prêt à porter de la planète qui sont à l’honneur.

Des investisseurs de la mode de luxe au capital de Vestiaire Collective

Les levées de fonds successives qu’a pu remporter Vestiaire Collective sont méthodiques et très bien calculées. Deux acteurs majeurs sont à l’origine de la poussée financière dont a pu bénéficier la licorne française du prêt à porter. Parmi les acteurs essentiels figurent Ventech, l’un des fonds d’investissement français les plus important qui soutient les projets de la French Tech.

Enfin, le groupe Kering qui est à la tête des industries de la mode française les plus influents dans le monde. Parmi ses propriétés, on compte Gucci, Yves Saint Laurent, Balenciaga… Autant de marques qui peuvent trouver preneur au cœur de notre généreux e-commerce à corne. Cette emprise démontre aussi que ce groupe a bien l’intention de trouver ses profits au cœur du marché de la seconde main. Une façon de gagner de l’argent au premier et au second échelon de la chaîne.

Ce jackpot assuré permet ainsi à notre licorne de former les alliances qui lui permettent de déployer ces tentacules dans le monde. Avec des antennes en Chine, aux Etats-Unis, en Allemagne et en France, la start-up à 13 bougies commencent à être très bien lotie.

A la conquête du Grand Ouest américain

L’année 2022, c’est peut-être l’heure de la rentabilité pour notre licorne française. Sa dernière levée de fonds de janvier 2022 fut l’occasion de racheter la société US Tradesy. En l’occurrence, le pionnier de la revente de vêtements et d’accessoires de mode aux Etats-Unis. Cette stratégie lui permet désormais de conquérir le marché le plus ambitieux de la planète.

Cette stratégie de la licorne française est aussi l’œuvre de grands groupes français qui restent bienveillant pour que les affaires puissent tourner rond. Cette opportunité est peut-être le marché qui va désormais permettre à la licorne à 2 milliards de dollars d’être enfin rentable.

spot_img
spot_img

A lire aussi

Qu’est ce que le Black Friday 2022 ? Cyber monday 2022 France avec les meilleures Offres du moment

Le Black Friday est le lendemain de Thanksgiving et le vendredi précédant le Cyber Monday. Il s'agit d'une journée...

Les startup du divertissement qui fonctionne à plein régime en France en 2022

Le divertissement est aussi en soi un vrai business. Au cœur des relations humaines, certaines start-up moralisent le...

Comment ouvrir une agence de voiture de luxe Pologne Allemagne ?

L’industrie de fabrication des voitures a évolué dans le temps selon les défis climatiques. Cette évolution a également...

Yves Wespisser : Déguisés en licorne il rentre dans le Livre Guiness des records du monde

Voici la source  Les caméras du monde entier, à commencer par celles de la BBC, spectateurs et autres coureurs avaient...